LES RÈGLES ESSENTIELLES À CONNAITRE

UN TOUR RAPIDE SUR LES RÈGLES DE BARRE

LES FONDEMENTS DES RÈGLES DE BARRE

1/Les règles sont conçues pour donner le plus de facilite au navire qui à le plus de difficulté  a manœuvrer.

2/Le bon sens marin.

On ne parle pas de priorité en bateau mais de privilège

Voici un résumé des  règles du RIPAM (Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer) que j’ai fait afin de rendre ce règlement accessible à un large public de  plaisancier non professionnel pour qu’il puisse avoir une idée claire de ce qu’il est sensé connaître pour sa sécurité et celle des autres , sans avoir à se plonger dans des textes de règlement rébarbatif . 

Il y a 38 règles, réparties en 3 sections , j’en ai sélectionné 21 que j’ai également résumé pour aller à l’essentiel.

  SECTION I        En toutes conditions : règles 4 à 10

SECTION II      En vue les uns des autres : règles 11 à 18

SECTION III     Par visibilité réduite : règle 19

ASSOCIATION DES RÈGLES

section I + section II = OK

section I + section III = OK

section II + section III = IMPOSSIBLE

 

GÉNÉRALITÉS

Règle 1       Champ d’application  

Règle 2       Responsabilité ( c’est la règle qui fera en sorte d’impliquer notre responsabilité lors d’un abordage quel que  soit nos torts).

Règle 3        Définition des navires .

NAVIRE: Désigne tout engin utilisé comme moyen de transport sur l’eau .

NON MAÎTRE DE SA MANŒUVRE: Qui pour des raisons exceptionnelles n’est pas en mesure de manœuvrer et ne peut pas s’écarter de la route d’un autre navire.

A  CAPACITÉ DE MANŒUVRE RESTREINTE: Dont la capacité à manœuvrer est limitée par la nature de leur travaux.

        Ces navires sont : Pose et relevage de bouée, câble ou pipe-line, Dragueur, hydrographie, Océanographie, Ravitailleur, Porte avion en action, Démineur, Remorqueur.

FAISANT ROUTE: Ni à l’ancre, ni amarré, ni échoué.

HANDICAPÉ PAR SON TIRANT D’EAU: Navire à propulsion mécanique qui en raison de son T.E peu difficilement modifier sa route.

Règle 4    Champ d’application

SECTION I

Pour toutes conditions de visibilité

Deux navires sont considérés en vu l’un de l’autre lorsque l’un d’eux peut être observé visuellement par l’autre.

Règle 5    Veille : Tout navire doit en permanence assurer une veille visuelle et auditive afin d’éviter les risques d’abordage.

Règle 6    Vitesse et sécuritéTout navire doit en permanence adopter une vitesse de sécurité adaptée pour éviter le risque  d’abordage suivant la visibilité, le trafic, la manœuvrabilité, les conditions météo.

Règle 7    Risque d’abordage: Tout navire doit continuellement déterminer s’il y a risque d’abordage et en cas de doute,  considérer que le risque existe.

Règle 8    Manœuvre pour éviter les abordages: Tout navire doit manœuvrer franchement et assez tôt pour montrer  ses intentions et éviter l’abordage. Un navire pourra ralentir ou casser son erre pour apprécier la situation.

Règle 9    Chenaux étroits (ne donne que des avantages): 

  • Les navires faisant route dans un chenal étroit doivent naviguer au plus prêt de la limite extérieure droite du chenal.
  • Les navires < à 20m ou les voiliers ne doivent pas gêner le passage des navires.
  • Les navires entrain de pêcher ne doivent pas gêner le passage des autres navires.
  • Un navire ne doit pas traverser un chenal s’il gêne le passage des navires.
  • Dans le cas d’un dépassement ou le navire rattrapé doit manœuvrer, le navire rattrapant devra faire connaître ses intentions par signal sonore ( et le rattraper donner son accord)
  • Tout navire doit éviter de mouiller dans un chenal.
  • Un navire rattrapé par un navire handicapé par son T.E devra lui laisser le privilège.

Un petit dessin pour résumer cette règle 9:  regle 9 ripam

Règle 10    Dispositif de séparation de trafic  D.S.T  (ne donne que des inconvénients). Les navires se trouvant dans le dispositif de séparation de trafic doivent:

  • Suivre la voie appropriée.
  • S’écarter de la zone de séparation.
  • Rester engagé dans le dispositif et dans le cas contraire effectuer la manœuvre d’entrée ou de sortie sous un angle réduit par rapport à la direction du trafic.
  • Si le navire est > 20m , ne pas utiliser la zone de navigation côtière s’il existe une voie de trafic sécurisée, sauf pour gagner ou quitter le port ou éviter un danger.
  • Ne pas franchir la zone de séparation du trafic sauf pour éviter un danger ou un pêcheur.

Les navires à capacité de manœuvres restreintes  sont dispensés des présentes règles le temps des opérations. – Tous navires n’utilisant pas la séparation de trafic doit s’en tenir éloigné le plus possible Dans un D.S.T se sont les règles de navigation pleine mer qui font lois ( par exemple : dans un D.S.T le navire rattrapant n’avertis pas et ne demande pas l’autorisation de dépasser.) Les navires < 20m et navires à voiles ne doivent pas gêner le passage des navires à propulsion mécanique, mais peuvent emprunter le D.S.T. – On doit rentrer dans un D.S.T le plus tangentiellement possible et le traverser le plus perpendiculairement possible. Le fait de se trouver dans un D.S.T ne donne aucun droit particulier aux navires l’utilisant , autre que les règles normales de barre ; sauf pour un câblier ou un navire posant des bouées.

Un petit dessin pour résumer cette règle 10:

regle 10

SECTION II

CONDUITE DES NAVIRES EN VUE LES UNS DES AUTRES

Règle 11    Champ d’application.

Règle 12    Navires à voiles  

Vent de bord différent: celui qui reçoit le vent de bâbord manœuvre.

Vent de même bord: celui qui est au vent manœuvre.

Un navire vent de bâbord ne pouvant déterminer le vent de l’autre navire doit manœuvrer.

Règle 13    Navire rattrapant 

Nonobstant toutes les autres règles sauf pour les navires à grand T.E.

Tout navire rattrapant doit s’écarter du navire rattrapé.

Un navire est considéré comme rattrapant (de nuit) quand il aperçoit le feu de poupe sans voir les feux de coté du  navire rattrapé.

Tout navire dans l’incertitude d’être rattrapant doit ce considérer comme tel et manœuvrer.

Règle 14    Navires à route opposées

Dans le cas de route opposée ou un risque d’abordage existe, chaque navire devra venir sur tribord pour passer par le bâbord de l’autre.    Ce risque existe lorsque l’on voit un navire droit devant soi ou de nuit quand on voit ces feux de coté.Si le doute existe , il faut manœuvrer.

Règle 15    Navires dont les routes se croisent

Lorsque 2 navires à propulsion mécanique se croisent, avec route de collision, le navire qui voit l’autre navire sur tribord doit s’écarter en croisant sur l’arrière.

Si le doute existe, il faut manœuvrer.

Règle 16    Manœuvre du navire non privilégié

Un navire non privilégié doit manœuvrer de façon franche et assez tôt de façon à s’écarter largement de la route d’un autre navire.

Règle 17     Manœuvre du navire privilégié

Le navire privilégié doit maintenir son cap et sa vitesse sauf pour éviter l’abordage.

La présente règle ne dispense pas le navire non privilégié de manœuvrer.

Si le navire privilégié doit manœuvrer il ne doit pas, si possible,  venir sur le bâbord, lorsque l’autre navire est bâbord à lui.

Règle 18     Responsabilité réciproque des navires

Un navire à  propulsion mécanique faisant route doit s’écarter:

  • d’un navire non maitre de sa manœuvre.
  • d’un navire à capacité de manœuvre restreinte
  • d’un navire entrain de pêcher.
  • d’un voilier (naviguant à  la voile).

           Un navire à  voile faisant route doit s’écarter:

  • d’un navire non maitre de sa manœuvre.
  • d’un navire à capacité de manœuvre restreinte.
  • d’un navire entrain de pêcher.

            Un navire entrain de pêcher doit s’écarter si possible:

  • d’un navire non maitre de sa  manœuvre.
  • d’un navire à capacité de manœuvre restreinte.

Tout navire autre que non maitre de sa manœuvre ou à capacité de manœuvre restreinte, doit s’écarter de la route d’un navire handicapé par son tirant d’eau.

SECTION III

PAR CONDITIONS DE VISIBILITÉ RÉDUITE

Règle 19    Conduite des navires par visibilité réduite

                      Dans , ou à proximité de la zone de visibilité réduite:

  1. Doubler la veille auditive et visuelle.
  2. Doubler le Radar ( s’il y en a 2 à bord).
  3. Réduire sa vitesse.

Tout navire doit naviguer à une vitesse de sécurité adaptée aux présentes conditions.

                       Il convient d’éviter les manœuvres suivantes:

  • Un changement de cap sur bâbord si le navire se trouve sur l’avant du travers, sauf si celui-ci est entrain d’être rattrapé.
  • Un changement de cap en direction d’un navire qui vient par le travers ou sur l’arrière du travers, sauf lorsqu’il existe un risque d’abordage.

                         Dans la brume (ou par visibilité réduite):

Si le navire ne possède pas de radar et que le son (des signaux sonores) vient de l’avant du travers, on garde son cap  et on réduit sa vitesse. Si le son vient de l’arrière du travers on garde son cap et sa vitesse.

Si le navire possède un radar  les manœuvres réglementaires sont résumées dans ce dessin: Si le son vient des 3/4  flèche verte , je manœuvre dans le sens indiqué par la flèche.                                                                              

 

regle 19

Si le son vient du  1/4  flèche rouge , je manœuvre comme indiqué par la flèche.  Dans tous les cas, on fait les signaux de brume règlementaires et dans la brume, personne n’a de privilège. A suivre les règles 34 et 35 concernant les signaux d’avertissement , navire en vue les uns des autres et par visibilité réduite.  Je rappelle à tous,  que ceci est un résumé non officiel fait pour rendre la lecture de ces règles plus compréhensible. Voici le lien du document original des règles du RIPAM .

 

Ce résumé des règles de barre ®www.mecanique-bateau.com  peut être téléchargé gratuitement, uniquement par les personnes inscrites sur le Forums de mécanique-bateau.com .

Resumé des régles de barre (99.3 KiB, 18 downloads)

Un document disponible sur le site fait par J.M. AUZON  explique l’ambiguïté de certaines règles et détaille en particulier la Règle 19. Le lien Ici

®www.mecanique-bateau.com                                                                                                                                                                     

JMC